Lois de défiscalisation immobilière

Investir dans l'immobilier demeure l'un des meilleurs moyens de créer de la richesse et de réduire les impôts. Les avantages comprennent la possibilité de recouvrer le coût des biens productifs par l'amortissement, d'utiliser 1031 échanges pour différer les bénéfices provenant de placements immobiliers et d'emprunter contre des capitaux propres pour réaliser des investissements supplémentaires ou à d'autres fins. De plus, les propriétaires peuvent bénéficier de l'exemption pour résidence personnelle, qui protège des bénéfices sur la vente d'une résidence personnelle de l'impôt sur les gains en capital, ainsi que de la déduction des intérêts hypothécaires. Lisez la suite pour savoir si une ou une combinaison de ces stratégies vous convient.

Les gains provenant de la vente de la résidence principale du contribuable sont exclus de l’imposition des gains en capital jusqu’à 500 000 USD pour les couples mariés et 250 000 USD pour les personnes seules si le contribuable a vécu dans la maison pendant deux des cinq dernières années. En outre, si les gains tirés de la vente de la résidence principale d'un contribuable étaient supérieurs à ces exclusions, le contribuable pourrait également investir cette partie par le biais d'un échange.

Les investisseurs qui vivent dans des zones où les valeurs de la maison s’apprécient peuvent utiliser une stratégie de trading pour construire leur patrimoine personnel tout en réduisant les impôts au minimum.

Il existe de nombreuses lois de defiscalisation immobiliere à la disposition du propriétaire immobilier qui cherche à vendre tout en minimisant ses obligations fiscales.

Un échange permet de réinvestir les revenus d'une vente dans une propriété de même nature.
Un prêt sur valeur nette correspond directement à la valeur de la propriété et peut être utilisé à diverses fins.
La vente d'une résidence principale est éligible à un traitement fiscal spécial.
Les intérêts hypothécaires peuvent être déduits au moment de l’impôt.
Votre situation personnelle dictera laquelle de ces options vous convient le mieux, mais chacune d’elles vous aidera à tirer le meilleur parti de votre investissement immobilier.

la defiscalisation immobiliere, les lois pour payer moins d'impôt
Défiscaliser en immobilier

Qu'est-ce qu'un "allégement fiscal"?

Un allégement fiscal est une économie sur la responsabilité d'un contribuable. Il est également utilisé pour faire référence au traitement fiscal favorable de toute catégorie de personnes aux États-Unis. Si le gouvernement accorde un allégement fiscal à un groupe de personnes ou à un type d'organisation particulier, il réduit le montant de l'impôt qu'ils doivent payer ou modifie le système d'imposition d'une manière qui leur profite.

Il y a de nombreux endroits où vous pouvez coller votre argent autrement que sous votre oreiller: actions, obligations, épargne, fonds communs de placement, CD, devises, produits de base et bien sûr, biens immobiliers. Chaque option de placement présente des aspects positifs et négatifs, mais puisque nous sommes ici pour en savoir plus sur l'immobilier, nous allons nous concentrer uniquement sur cela.

L'une des raisons les plus couramment invoquées pour investir dans l'immobilier est la recherche de la liberté financière, mais il y en a d'autres aussi - bien sûr, chaque personne a ses propres raisons personnelles.

Le type d'investissement immobilier que vous pouvez voir à la télévision ou dont un gourou a parlé peut ne pas être le seul type d'investissement immobilier sur le marché. Dans de nombreuses situations, ce type d'investissement ne consiste même pas du tout à investir, mais simplement à jouer ou à spéculer.

La vérité est qu'il existe des centaines de façons de gagner de l'argent dans l'immobilier. Certaines de ces techniques ou stratégies peuvent nécessiter quarante heures par semaine, tandis que d'autres ne nécessitent que quarante heures par an. Le temps nécessaire pour développer votre activité immobilière dépend en grande partie de votre stratégie d'investissement, de votre personnalité, de vos compétences, de vos connaissances et de votre calendrier.

Vous avez probablement entendu la question séculaire du conseiller en orientation du lycée: "Si vous aviez soudainement un million de dollars et que vous ne deviez plus travailler, que feriez-vous?" La réponse, at-on dit, est le domaine de carrière dans lequel vous devriez être. Voulez-vous investir dans l’immobilier?

Si votre rêve est d'ouvrir un refuge pour les animaux maltraités ou de vous installer à Aruba et de former les touristes à surfer, vous ne devriez probablement pas être un investisseur immobilier à temps plein.

Cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas investir dans l'immobilier - vous ne devriez probablement pas y aller à temps plein.

Cependant, vous n’avez pas besoin de faire de l’immobilier votre carrière pour vous créer de la richesse. Si vous aimez votre travail, vous n’avez pas besoin de le quitter pour investir dans l’immobilier. Vous pouvez obtenir les mêmes résultats ou de meilleurs résultats qu’un investisseur immobilier à temps plein en investissant de façon parallèle.